Etape 2 – Planifier Efficacement ses Repas

Voici enfin, la deuxième étape de la série « La clé est dans l’organisation« .

Après avoir vu, dans l’étape 1, Comment trouver des idées de menus?, nous allons voir comment planifier ses repas sur la, ou les semaine(s) à venir.

Cette étape est essentielle pour une bonne organisation culinaire. Je ne dirais pas qu’elle fait gagner du temps à proprement parler: même si elle nous en fait gagner beaucoup le soir, en supprimant l’horrible question « Qu’est-ce qu’on mange? », construire ses plannings de façon régulière demande tout de même du temps.

Alors quel sont les avantages? De la sérénité d’esprit, une économie financière et de la diversité dans vos menus!

Pour exemple, grâce à cette méthode, je suis aujourd’hui passée au tout bio sans augmenter, ou très peu, mon budget! Je n’achète que ce dont j’ai besoin, mes finances sont ainsi parfaitement maîtrisées. A noter, que ceci est encore plus efficace si vous faites vos courses par internet, car vous voyez réellement le prix total et pouvez encore ajuster si c’est trop cher.

Organiser

Pierre angulaire de cette étape, avoir de l’organisation dans la façon de planifier ses repas est essentiel pour éviter d’y perdre un temps fou. Par « organisation », j’entends ici « méthode ».

Utiliser un modèle pré-rempli

 

La préparation du planning prend du temps. Il est très important de faciliter cette  tâche au maximum, en utilisant notamment d’un modèle de document pré-rempli avec:

  • Le Nom des jours
  • Les Week-End bien visibles car ils font souvent l’objet de recettes plus élaborées.
  • Des Indications Spécifiques: par exemple vous pouvez indiquer les jours viande, ou poisson, ou encore les jours repas rapide si vous avez l’habitude de rentrer tard ces jours-là….

Pour exemple, voici le modèle que j’utilise pour planifier mes menus (vous pouvez cliquer sur l’image pour qu’elle s’agrandisse):

C’est tout simple mais cela me facilité grandement la vie!

Vous pouvez ensuite associer dans le même modèle les recettes à tester, et les courses à faire.

Par exemple, le fichier que j’utilise pour les menus est fait sous Excel et comporte 4 onglets:

  1. Recettes classiques: qui liste toutes mes recettes basiques, connues et approuvées, et pour la plupart économiques.
  2. Recettes à tester : les recettes glanées à droite et à gauche (cf Etape 1)
  3. Menus: celui que nous venons de voir plus haut.
  4. Courses: les courses à faire en rapport avec le menu bien sûr. J’ai pré-rempli aussi cet onglet avec la liste de produits de base, que j’achète ou pas en fonction du moment, mais que je n’oublie plus du coup!

Voici la structure des deux onglets Recettes (cliquer sur l’image pour agrandir):

C’est difficilement lisible ici car le tableau est grand. On y trouve une section par type de plats: entrées chaude, froides, viande, poisson, legumes-féculents, plats complets, douceurs.

Voici l’onglet Courses, pré-rempli avec les produits de base:

 

>>NOTA: LE FICHIER EST DESORMAIS EN TELECHARGEMENT LIBRE DANS LA COLONNE DE DROITE DU SITE.<<

Basez-vous sur vos classiques

Non, vous n’allez pas cuisiner des recettes élaborées, originales et créatives tous les jours. Il faut être réaliste. :-)

  1. Planifier des repas connus et simples: Ecrivez quelque part tous les plats classiques et simples que vous connaissez et commencer par remplir votre planning avec ces repas. Cela peut être: pâtes bolognaise, omelette aux pommes de terre et salade, tarte aux poireaux, quiche, steak haché et pommes noisettes au four…. Vous voyez le principe.
  2. Ajouter des nouveautés : je vous conseille de ne garder que deux ou trois repas par semaine complètement nouveaux, et de préférence le week-end ou les jours où vous serez tranquille pour cuisiner.

Equilibrer

Une fois que vous avez positionné vos repas, prenez du recul et vérifiez l’équilibre de l’ensemble, en inversant si besoin, afin de respecter les principes suivants:

Répartition logique des produits frais et produits surgelés

Selon votre organisation et la méthode de course que vous avez, il vous faut planifier les produits surgelés et les produits frais au bon moment. Compliqué? Pas du tout. Il suffit de prendre le réflexe!

De mon côté, je fais les courses par quinzaine, ce qui me semble le plus gérable.  Je prévois donc une utilisation des produits frais la première semaine et des surgelés la deuxième!

Bon équilibre alimentaire

Veillez, dans la mesure du possible et sans se prendre la tête non plus (on est pas nutritionniste hein), à espacer de façon homogène les repas viandes, poissons, légumes et féculents.

Il s’agit surtout:

  • De ne pas enchaîner trois fois le même aliment (pâtes, pâtes, pâtes…)
  • De ne pas abuser de la viande ou du poisson (pensez à l’environnement!)
  • De varier, de manière générale, les aliments

Economiser

L’intérêt de faire un planning est aussi d’utiliser au maximum les aliments que l’on a et d’éviter d’avoir trop de « restes ». Cela optimise vos achats et votre porte-monnaie!

Réutiliser plusieurs fois un même ingrédient

Lorsque vous commencez à être avancée dans la planification de votre menu, prenez du recul et regardez si vous ne pouvez pas ré-utiliser les ingrédients déjà planifiés, pour d’autres repas.

Par exemple: vous avez prévu de faire un repas « tarte aux poireaux« , qui va vous faire acheter un sachet d’1kg de poireaux surgelés, il en restera forcément. Vous pouvez donc prévoir un autre repas « Pâtes aux poireaux et à la crème« . Puisque vous aurez sans doute déjà des pâtes et de la crème fraîche dans vos aliments de base (à acheter systématiquement), ce repas est en quelque sorte « gratuit ». C’est à dire qu’il utilise des aliments déjà prévus, sans vous en faire acheter de nouveaux.

De même, si vous avez prévu une « Tarte aux Brocolis » et un « Gratin dauphinois », il vous restera sans doute de quoi faire un troisième repas « Purée brocolis-pommes de terre ». Il suffit de prévoir une bonne quantité de pommes de terre au départ.

Je vous conseille de toujours prévoir une certaine quantité d’aliments de base comme: fromage râpé, pommes de terre, pâtes, riz, oignons, ail, tomates pelées… afin de pouvoir réutiliser facilement d’éventuels petits restes de légumes ou viande à moindre coût.

Ne pas planifier le dernier repas

Vous remarquerez que le dernier, ou parfois les deux derniers repas de mes menus s’intitulent Restes. En effet, même en ayant optimisé nos menus comme indiqué dans le point précédent, il reste toujours de quoi faire un dernier repas. Il arrive également souvent de ne pas faire un repas prévu au planning parce que vous avez été invité par quelqu’un, que vous n’aviez pas faim… Pas la peine, donc de prévoir le dernier repas.

J’espère que ces éléments vous aideront à vous organiser! N’hésitez pas à partager vos idées en commentaires!

 

246 Comment

  1. Flosury says: Répondre

    Bonjour, ton fichier m interesse bcp
    merci par avance

    1. bruere says: Répondre

      merci beaucoup je fais mais menu sur une feuille volante depuis quelques mois et j’ai constaté des economies!je suis tres interessée par tes doc!!
      merki d’avance

    2. VI says: Répondre

      Bonjour,
      vraiment super et c’est génial qu’il y aie des gens comme toi pour partager leurs bons plan.
      Je sais qu’il y a longtemps que tu as écrit cet article mais j’aimerais beaucoup avoir tes outils.
      D’avance merci

    3. lucie says: Répondre

      bonsoir
      vos documents m interesse
      cordialement
      M.Morin

    4. lucilev says: Répondre

      bonsoir, je suis aussi interesser par votre fichier de planification !! merci.

    5. isatée says: Répondre

      Bonjour
      Merci pour vos articles très intéressants, et j’aimerais beaucoup voir vos outils informatiques, si biensure vous les envoyez toujours sur demande.
      bonne soirée
      Isatée

      1. isatée says: Répondre

        Désolée je viens de voir qu’on pouvait le télécharger directement
        Merci :)

  2. C’est à peu près comme ça que je m’organise, mais avec l’agenda en parallèle (il n’y a pas 2 semaines pareilles !) et la liste de ce que j’ai en stock au congélateur et au cellier.
    Au bout de chaque semaine, j’ai une case « matières premières » où je liste les produits frais que je n’ai pas systématiquement en stock afin de prévoir éventuellement un passage rapide à la supérette.
    Une fois mes menus imprimés, je surligne les plats que je fais en plus grosse quantité pour les congeler et ensuite les réutiliser pour les gamelles du midi.

    1. Bonne idée Agnès! Je vois que tu es bien organisée aussi!
      C’est vrai que la case « Matières premières » peut être utile car on a beau essayer de tout prévoir, il faut toujours racheter des trucs…

  3. scrapette66 says: Répondre

    Bonsoir, ton fichier m’intéresse,
    Par avance, merci

  4. Zaza says: Répondre

    Hello!

    Déjà un grand bravo pour le site, un grand merci pour le partage 😉

    Et j’aimerais beaucoup votre fichier!

    Au plaisir de vous lire…

    A bientôt!

    Z

    1. Merci beaucoup pour votre intérêt!! Je vous envoie le fichier par mail à toutes dans la journée.
      C’est un plaisir de partager!

      1. irma says: Répondre

        Allô j aimerait tellement intéresse pour ton ficher svp si serais possible pour vous de me l envoyer

  5. raikwaza says: Répondre

    Mille merci !
    Moi que la cuisine effraye et qui culpabilise de ne pas être ni bonne cuisinière ni organisée pour l’intendance des repas, alors que je sais l’être au quotidien et dans mon travail… l’espoir renaît.
    Tout cela donne envie de s’y mettre et de prendre de bonnes résolutions.
    Votre fichier peut être un bon début… D’avance merci de le partager.
    Je vais suivre vos conseils. Demain je m’y mets !!!

  6. juju says: Répondre

    bonsoir, ton fichier m’interesse beaucoup merci d’avance

    1. @ juju et raikwaza
      Merci de votre intérêt!! Cela me fait très plaisir! C’est un plaisir de partager.
      Je vous envoie le fichier dès lundi matin au bureau car la dernière version est sur mon PC portable que j’ai laissé au bureau.

      Bon weekend!

  7. bbonaturel says: Répondre

    Merci pour cette article! je me lançe dans l’organisation de mon foyer et là ton fichier m’interesse beaucoup, peux-tu me l’envoyer stp?

    1. Merci à toi! Je t’envoie le fichier dans la foulée!
      Bonne organisation

  8. Elisabeth says: Répondre

    enfin quelque chose qui correspond à mes problèmes d’organisation! combien de moments de solitude passé devant mon frigo vide, sans penser passer la tete dans le congel’ en me demandant « mais qu’est ce que je vais bien pouvoir faire manger à ma mini tribue! » je suis donc super interressée par ton fichier ; – )

    1. Je suis contente que mon article te parle!! Je vois désormais que je suis loin d’être la seule dans ce cas et que l’organisation des repas est un vrai sujet commun!!

  9. la fée says: Répondre

    Bonjour
    Je voudrai bien recevoir votre fichier
    Merci d avance et bravo pour votre travail

    1. Merci à vous! Je vous le transmet illico! :-)

  10. TITIAAAA says: Répondre

    Salut,
    Pour moi les moment de repas sont un vrai calvaire, un moment de solitude devant mes placards … avec les enfants « maman qu’est qu’on mange? des pates !!! » en bruit en fond. En plus je stock des produits que je n’utilise pas et jette des produits frais…
    J’en ai assez de perdre mon temps et mon argent !!

    Peux tu m’envoyer tes fichiers s’il te plait.
    Pour les cuisine ou autre ! je prends tout !!

    Merci d’ores et déjà

    1. Je comprends cette « solitude » :-)) Merci de ton intérêt pour le fichier, je te l’envoie tout de suite en espérant qu’il t’aidera! Bon courage!

  11. TITIAAAA says: Répondre

    Erreur dans l’adresse mail corrigée. Sorry

  12. Nadia says: Répondre

    Je serais interressée par ton tableau car pour moi les courses et les repas sont un enfer (Avec un homme et fils difficile, imagine le calvaire)…
    Je te remercie d’avance de ton aide 😉

  13. Bencel says: Répondre

    Bonjour

    Merci pour ces conseils.
    J’aimerais moi-aussi pouvoir être organisée côté repas.
    Je souhaiterais pouvoir obtenir votre fichier également et … essayer de le mettre en place dans mon foyer!
    Par avance, merci

  14. Sabrina says: Répondre

    Bonjour

    Depuis longtemps je suis à la recherche d’une facon de s’organiser pour les repas , est ce que je pourrais recevoir les fichiers stp
    Merci

  15. Mayfair says: Répondre

    Bonjour,
    j’aimerais beaucoup tester votre fichier. Merci

  16. Bonjour floflots,
    Je viens de voir, ton topic sur le forum et j’ai lu ton article.
    Je suis intéresser par ton fichier excel.
    Peux-tu me l’envoyer?
    J’ai poster sur le forum rebrique « gérer son argent » un fichier pour plannifier son budget prévisionnel viens y faire un tour.
    A bientôt.

    MessyGirl.

    1. Bonjour Messy Girl,

      Merci de ton intérêt pour le fichier, je te l’envoie et vais aller voir le tien avec plaisir! Merci pour l’info!

  17. Ici je planifie soit à la semaine, soit à la quinzaine, mais je reçois des produits frais via mon AMAP chaque semaine.

    Je fonctionne pas mal avec des plats génériques (une soupe, une quiche, un gratin, des galettes de céréales, un plat de pâtes, etc.) que je personnalise en fonction de ce que j’ai dans le panier. Là mon logiciel de recettes m’est d’une grande aide.

    Pour la répartition par jours, il faut déjà tenir compte de ce qui doit être cuisiner en premier car fragile, et j’ai des soirs dans la semaine où j’ai peu de temps pour préparer le repas, donc je prévois soit un reste à réchauffer, soit qq chose de très rapide. Du coup finalement la marge de maneuvre est assez faible.
    Je fais généralement mes menus sur Word, à partir d’une grille pré remplie, du coup je les conserve ce qui permet de réutiliser des idées quand on sèche vraiment.
    Ici pas de jours à restes car nous emportons avec mon conjoint un repas de midi pour le boulot, les restes du soir sont donc mangés au fur et à mesure de la semaine.

    Je réserve généralement les plats plus sophistiqués ou les essais de nouvelles recettes pour le week-end, de façon à avoir plus de temps devant moi.

    Pour les courses, celles de fruits / légumes / fromage / oeufs sont déjà faites.
    On fait environ un plein mensuel en magasin bio, où j’achète toutes mes « matières premières » en grosses quantités (lait, farine, etc.), quasiment que de l’épicerie.
    E